Adrien Berlioz – Le vin de Savoie retrouve ses lettres de noblesse // Wines from Savoy at their best

Loin des clichés des vins de mauvais restaurants savoyards, un vigneron fait un travail d’orfêvre.

Adrien Berlioz a repris le domaine familial en 2006, à Chignin. Il respecte la terre et les cépages ancestraux.

Jacquère, Altesse et Roussane pour les blancs. Mondeuse et Persan pour les rouges.

Le Persan, cuvée Persanne m’a ébloui.

 

C’est un vin aux antipodes du vin léger et acide que les mauvais exemples de Mondeuse ont ancré dans notre imaginaire. Cette cuvée a du corps et un caractère tel qu’on pourrait penser à la Syrah lors d’une dégustation à l’aveugle. Etonnamment les deux cépages sont appelés « serine » dans certaines zones. Seraient-ils cousins ?

Ne pas rater l’excellent Chignin Bergeron cuvée grand Zeph. De super notes de fruits blancs très subtiles.

Un jeune vigneron à suivre…

//

Far from the prejudices of the wines from Savoy brought up by the bad Fondue restaurants, a young winemaker is growing jewel wines!

Adrien Berlioz took over the family run vineyards in 2006 and makes amazing wines in total respect of the terroir and the ancient grape varieties.

Jacquère, Altesse and Roussane for white varieties. Mondeuse and Persan for red.

The cuvée Persanne, made out of Persan just amazed me!

It is a wine poles apart from the light and too acidic bad examples of Mondeuse. This one is full bodied and reminded me of Syrah. In fact both grapes are called serine in some places, are they cousins?

Don’t miss its great Chignin Bergeron cuvée grand Zeph too! Great white fruit flavours, really subtile.

This is a guy you have to follow!!!!

Publicités