Le vin bio, c’est bon ? // Does organic wine taste great ?

C’est avec cette question en tête que je me suis rendu au Salon Millésime Bio à Montpellier pour la première fois.

Si les anti-vins bio ont répandu l’idée que bio et bon étaient des concepts antinomiques, ma visite du salon Millésime Bio à Montpellier il y a quelques semaines m’a plus que rassuré !

Sur les dizaines d’échantillons dégustés en quelques heures, rien à jeter. Que du bio, du bon, du plaisir à chaque gorgée.

La filière se porte bien, la demande et l’offre augmentent. La France est le deuxième plus grand pays producteur de vins bio derrière l’Espagne et nous pouvons être fiers qu’environ 8% des surfaces encépagées en France soient en bio ou en conversion.

Quelques éléments importants ressortant des études réalisées pour les conférences du salon :

  • 1 français sur 3 consomme du vin bio régulièrement
  • Les consommateurs sont prêts à payer plus cher pour le respect de l’environnement
  • La vente directe est le circuit de prédilection
  • Le consommateur de vin bio est en général plus connaisseur que le consommateur de vins traditionnel

Pour plus de données, consultez ce lien.

Le label est un élément important qui rassure le consommateur. Il est donc crucial de s’assurer du travail sérieux des auditeurs des différents organismes certificateur. L’analyse du nombre d’agents rapporté au nombre de domaines certifiés serait intéressante…

En tout cas, après ces pérégrinations oenobiologiques, j’ai compris que j’aimais avec mesure le vin nature et que les déviances aromatiques ne me plaisaient guère. Alors que le cahier des charges des vins bio et celui des différents organismes certificateurs de vins en biodynamie permettent de réaliser de grands vins avec un respect des terroirs, ce qui est louable et rassurant, tout en maîtrisant les différentes étapes du travail à la vigne et au chai pour aboutir à un vin « source de plaisirs » !

Une sélection de belles découvertes pour bientôt…

//

I went to Salon Millésime Bio with this simple question in mind…

Over the last few years, many anti-organic wines tried to make people think it was hard to make good tasting organic wines.

I think that before all, a wine should be good but if it is an organic wine, it is greater!

The visit of Salon Millésime Bio was a good surprise for me.
I tasted randomly a few dozens of wines and I had no bad surprises. All of them were good tasting and a great source of pleasures!

France is the second organic wine country producer in the World after Spain. French are proud to grow circa 8% of their vines organically and here are a few interesting facts and number:

  • 1/3 of French drinks organic wine on a regular basis
  • Consumers accept to pay more for an organic than for a traditional wine
  • Organic wine drinkers have a greater knowledge of wine
  • Direct sales is a much more important canal for organic wine distribution than for traditional wines.

I went to Millesime Bio because I had to many bad experiences with the so called « natural wines » and I realised than organic and biodynamic wines mainly offer the usual aromatic profiles with often more expression of their terroirs.

More to come with a selection of good discoveries…

Publicités