La Cavale met le turbo avec l’arrivée d’Alain Graillot

Les Vignobles Paul Dubrule, c’est trente ans d’histoire et d’amour du cofondateur du groupe Accor pour le Luberon.

Durant les 12 premières années qui ont suivi l’acquisition de la Bergerie en 1973 ainsi que ses 5 hectares de vignes, la vendange était vinifiée par la cave coopérative.

1986 marque un tournant avec la création du Domaine de la Cavale, aujourd’hui devenu « Vignobles Paul Dubrule ».

dsc_1478-bis_345x230

Après une période d’acquisitions, de plantations et d’expérimentations, le vignoble, principalement planté en cépages méridionaux (grenache blanc et rouge, carignan, syrah, cinsault, clairette, ugni blanc et roussanne) est aujourd’hui une réalité de 41 hectares répartis autour des villages emblématiques de Lourmarin, Vaugines, Cadenet et Cucuron.

L’arrivée d’Alain Graillot, grand vinificateur rhodanien a enrichi l’équipe technique dirigée par Jean-Paul Aubert et donné un nouvel élan au Domaine et un incrément de qualité aux vins.

Les deux hommes apportent une grande attention à la vigne. Le sol est travaillé pour favoriser un enracinement profond qui permet et permettra d’année en année de mieux exprimer le terroir. Claude et Lydia Bourguignon ont été sollicités et le parcellaire du Domaine est en plein chamboulement afin d’adapter au mieux les cépages aux sols. La syrah devrait être un peu plus présente dans les assemblages à l’avenir et le vermentino fera son apparition…

L’élevage, lui aussi est personnalisé en fonction du cépage.

La gamme proposée par le Domaine se décline autour de 3 vins en AOP Luberon, la Petite Cavale (rouge, blanc et rosé), la Cavale (rouge et blanc) et la Grande Cavale (rouge, premier millésime 2012, commercialisé à partir de… maintenant).

J’ai eu la chance de goûter les trois cuvées en rouge, avec en avant-première, la Grande Cavale 2012.

Le rouge de la Petite Cavale 2012 (11,50€)

Un bouquet gourmand sur des notes de petites baies noires et des arômes de torréfaction. Un vin aux tannins fins et à l’équilibre subtil entre gras et fraîcheur.

petite-cavale_rouge_135x470

Le rouge de la Cavale 2012 (19,80€)

Fruits noirs à pleine maturité, poivre noir et réglisse… un bouquet complexe qui dévoile aussi un boisé très bien intégré. Les tannins sont serrés et la finale très rafraichissante !

la-cavale-rouge_143x470

La Grande Cavale 2012 (41,5€)

Un vin précis et puissant ! Sa structure augure de belles années de garde. On retrouve la trame aromatique sur les fruits noirs et les notes de torréfaction mais avec un surcroît de noblesse et d’élégance !

grande-cavale-rouge_143x470

Publicités