La Corse célèbre ses vins

Pour la troisième année consécutive, le 30 mai 2015, les vins de Corse célébraient la Nuit du Millésime à Bastia, sous l’égide du Conseil Interprofessionnel des Vins de Corse.

Nuit du millésime Bastia 2015

L’occasion de rencontrer les vignerons qui font vivre cette fabuleuse viticulture méditerranéenne dans un cadre festif, au cœur de la citadelle de la capitale de la Haute Corse.

Vignerons Nuit du millésime 2015

Une immersion dans cet univers vitivinicole hors pair, entre terre et mer, sur des terrains souvent escarpés et balayés par les vents. Des terroirs baignés par le soleil qui brillent presque 3000 heures par an et fait tout autant le bonheur des touristes que la complexité et la maturité des baies de raisins.

Certaines vignes vont même jusqu’à embrasser la mer, comme cette merveilleuse parcelle du Domaine Pieretti au Cap Corse.

Corse vignes pieretti

Lina Venturi-Pieretti préside à la destinée de ce Domaine. D’ailleurs, un tiers des vignerons corses sont des femmes, ce qui en fait sûrement la région viticole française la plus féminisée.

Les 264 producteurs répartis sur les 9 AOP corses et sur l’IGP Ile de Beauté, produisent en majorité du rosé mais aussi de superbes vins rouges et blancs sur les 5560 hectares encépagés.

Concernant les blancs, le cépage le plus présent est le vermentinu ou malvoisie qui donne des vins à la fois tendus et aromatiques sur des arômes fruités (agrumes et fruits blancs) et floraux.

Mon conseil, gardez quelques bouteilles 5 à 10 ans, vous serez bluffés par la rondeur qui se développe et les arômes d’hydrocarbures qui feraient pencher plus d’un dégustateur chevronné vers un riesling lors d’une dégustation à l’aveugle…

J’ai trouvé une très belle expression du vermentinu chez le Domaine Clos Marfisi à Patrimonio sur leur parcelle historique située à l’entrée du Cap Corse.

La cuvée vieille vigne 2013 du Clos Marfisi se distingue en effet par sa grande rondeur, non sans tension, ses délicates notes d’agrumes ainsi que par sa digestibilité.

On observe un retour du cépage autochtone biancu gentile qui donne des vins aux notes légèrement exotiques et traduit souvent très bien la minéralité notamment sur les sols calcaires.

Pour les amateurs de vins puissants, le cépage nielluciu donne des vins austères et tanniques sur leur jeunesse qui s’assouplissent à partir de deux à trois ans. De superbes accords sur des viandes assaisonnées aux herbes du maquis. C’est le cépage phare de l’appellation Patrimonio.

Le sciaccarellu est le grand cépage de la Corse granitique. Il donne des vins souples et légèrement épicés.

En assemblage, la souplesse du sciaccarellu et la structure apportée par le nielluciu font des merveilles, la cuvée Alfieri Polidori du Domaine San Micheli (Sartène) m’a particulièrement convaincu. Le vin développe des arômes de pivoines et de maquis comme la myrte.

Le millésime 2014 semble globalement prometteur avec une grande vivacité renforcée par une météorologie fraîche et bousculée jusqu’à fin août 2014.

Voici un florilège de cuvées qui m’ont marqué lors de la nuit du millésime et à travers mes pérégrinations oenotouristiques corses :

Les blancs :

Clos Venturi Blanc 2014 (AOP Corse) :

Pour sa rondeur, son nez de cédrat et sa finale fraîche et légèrement fumée.

Pieretti, Cuvée Marine Blanc 2014 (AOP Côteaux du Cap Corse) :

Pour la rondeur apportée par l’élevage sur lies fines et la structure apportée par la macération pelliculaire. A garder quelques années pour en tirer le meilleur sur des poissons en sauce…

Clos Columbu blanc 2014 (AOP Corse Calvi) :

Pour sa rondeur et son expression très gourmande du vermentinu.

Comte Peraldi 2014 (AOP Ajaccio) :

Pour sa fraîcheur, ses arômes primaires d’agrumes et sa délicate minéralité.

Domaine U Stiliccionu 2014 (AOP Ajaccio),

Pour ses insolites arômes de noisettes.

Corse U Stillicionu

Pieretti, Muscat du Cap Corse 2013 :

Pour son équilibre et les belles notes minérales et l’acidité qui le rend très digeste.

Rosé :

Domaine Maestracci, cuvée E Prove 2014 (Calvi) :

Pour son gras et sa structure apportée par la complexité des sciaccarellu et des nielluciu issus des vignes soixantenaires.

Clos Marfisi 2013 (Patrimonio) :

Pour les notes de poires et de coings qui m’ont mis l’eau à la bouche.

Rouge :

Domaine Leccia 2011 (Patrimonio) :

Pour ses notes de framboises et d’épices du maquis, et ses tannins déjà très souples.

Domaine Giacometti, cuvée Sempre Contentu (Agriates) :

Pour l’extrême gourmandise apportée par des arômes de framboises, à croquer… Corse rouge Sempre Contentu Giacomini

Bref, il y a de quoi découvrir et de quoi se faire plaisir. Certains restaurateurs sont de merveilleux ambassadeurs des terroirs corses. Le restaurant la Gaffe à Saint Florent présente une carte de vins très riche et le propriétaire saura vous aiguiller sur de superbes accords mets et vins.

Corse poisson la gaffe

Une sélection de poissons pêchés par le Poséidon qui mouille à 10 mètres du restaurant fera le plaisir des fins palais…

Publicités