Le vin jaune nous a révélé une partie de ses secrets à la Percée 2016

La Percée du vin jaune, c’est une succession de rencontres avec les femmes et les hommes qui façonnent les produits du terroir jurassien, les visiteurs en provenance des quatre coins de la France et des produits d’exception !

Pour ma part, j’ai globalement été séduit par le vin jaune. Avant cette immersion festive, j’avais eu l’occasion de déguster des vins jaunes, mais au compte-goutte. Le fait de pouvoir les déguster à la suite, de les comparer, permet de se « faire le palais » et la Percée est aussi l’occasion d’en discuter avec les vignerons qui vous guident dans votre compréhension de ce produit d’exception.

Clavelins - vin jaune

Ce vin est issu du fabuleux cépage savagnin que l’on reconnaît à l’aveugle à ses délicats arômes de noix. Le vin jaune ne peut être commercialisé que 6 ans et trois mois après la vendange. La grande spécialiste Wink Lorch m’a confié qu’il devait passer au minimum 5 ans sous voile. Ce fameux voile se développe spontanément après la fermentation alcoolique au contact de l’air dans la barrique. On ne procède en effet à aucun ouillage, ce qui permet l’épanouissement de ce voile magique qui développe le bouquet aromatique unique du vin jaune !

Parfait accord sur un vieux comté, c’est un grand vin de gastronomie qui a du corps et un niveau d’acidité remarquable, capable de lui faire traverser les décennies !

Voici quelques-uns de mes coups de cœur dégustés pendant le vingtième anniversaire de la Percée du vin jaune!

La Percée du vin jaune Lons le Saunier 2016 Jean Berthet-Bondet et comté

Le vin qui m’a le plus marqué est un Château Chalon millésime 2008 de Jean Berthet-Bondet. Un bouquet très complexe qui allie des notes de noisettes torréfiées, à des notes florales et minérales. Une grande finesse et une longueur sans égale. J’ai pu échanger avec lui dans son caveau, un grand moment. La Percée est vraiment un moment de partage extraordinaire.

La Percée du vin jaune Lons le Saunier 2016 Jean Berthet-Bondet

Le Château Chalon 2008 de Jean-Luc Mouillard a lui aussi retenu mon attention. Ses notes beurrées, fumées, de fleurs blanches et de noix m’ont conquis. La trame acide est remarquable !

Le Château Chalon 2007 du Domaine Pêcheur s’est lui, démarqué par sa fraîcheur et ses notes de noix fraîches, sa souplesse et sa finale sur des épices exotiques comme le poivre blanc ou la cardamone.

L’Arbois 2008 du Domaine Dugois m’a aussi convaincu par sa précision. La fin de bouche sur des notes florales et de noix sèches est remarquable. Et la longueur…

L’Arbois 2008 d’André et Mireille Tissot m’a aussi plu dans un autre style. C’est sa rondeur maîtrisée et ses notes miellées qui m’ont étonné.

Le Côtes du Jura 2008 de Xavier Reverchon ravira les amateurs d’amertume. Sur un nez crayeux, c’est sa tension et sa finale amère qui m’ont marqué.

J’ai aussi beaucoup apprécié les vins des Domaines Vapillon, Domaine Pignier, Domaine Pierre Rolet. J’ai hâte de redéguster leurs précieux flacons !

Le samedi 6 février 2016, une vente aux enchères exceptionnelle portant sur près de 300 lots a accueilli plusieurs centaines de personnes. Les lots mis en vente remontaient jusqu’au millésime 1842 (qui ne s’est pas vendu) mais le vin jaune Château Chalon 1870 a trouvé preneur pour la modique somme de 1900€. J’ai pu me procurer quelques flacons de vins du Jura à cette occasion, à des prix bien plus modestes… je ne manquerai pas de les commenter quand je déciderai de les ouvrir.

La Percée du vin jaune Lons le Saunier enchères

C’est aujourd’hui que le cortège de la Percée a parcouru les rues de Lons le Saunier avant de procédée à la percée du fût. Voici un montage de quelques images gentiment partagées par les amis Sophie et Quentin de Wine Citizens.

La Percée du vin jaune Lons le Saunier 2016 cortège

 

La Percée va faire une pause en 2017 pour revenir en 2018… à l’Etoile… avec un concept qui devrait évoluer vers encore plus de plaisir, de partage, de découvertes et de contenus didactiques… On a hâte !

Merci aux gens du vin du Jura pour cette belle édition et rendez-vous dans deux ans…

 

Publicités