Château Salettes, un Bandol noble et moderne

J’ai eu la chance de rencontrer il y a quelques semaines le Dirigeant du Château Salettes à Bandol, dans le cadre exceptionnel de la Monnaie de Paris.

J’ai fait de belles découvertes autour d’accords mets et vins mettant en scène les cuvées du Domaine.

Alexandre Le Corguillé a repris la gestion du Domaine en 2011. L’exploitation est en conversion vers l’agriculture biologique avec une visée biodynamique.

Alexandre Le Corguillé Salettes Bandol

Les 36 hectares de vignes s’épanouissent à différents niveaux d’altitude, entre 60m et 200m.

La gamme Verdarail, issue des terroirs de faibles altitudes qui ne sont pas en AOP Bandol, propose des vins faciles et abordables à environ 7,5€ la bouteille.

Verdarail blanc 2015

Un assemblage de marsanne, d’ugny blanc, de rolle, de clairette et de viognier. Le nez est sur la minéralité et des notes très florales et de fruits blancs. En bouche, on retrouve aussi des flaveurs de fenouil et de menthol. Belle longueur sur des notes gourmandes. Mon coup de cœur ! Un vin rêvé pour les bons repas estivaux entre amis.

Verdarail rosé 2015

Sur un assemblage de grenache, cinsault et mourvèdre, le Verdarail rosé est une cuvée plaisir, toute en gourmandise.

Les amateurs de rosés structurés se délecteront de Oh Salettes 2015, une cuvée de vin rosé issu à 100% du mourvèdre. Au-delà de la structure, la fraîcheur de ce vin et sa précision sont remarquables.

La déclinaison de Oh Salettes en rouge est issue à 100% du carignan qui s’exprime à travers une cuvée gouleyante, toujours marquée par la fraîcheur.

Du coté des cuvées Château Salettes…

Le Château Salettes blanc 2015  issu de parcelles de Clairette (95%) et de vermentino (5%).

Un vin extrêmement gourmand sur un bouquet de fruits blancs et de fleurs d’acacia. Bonne profondeur, rondeur et tension. Finale fraîche et légèrement poivré (poivre blanc).

Le Château Salettes rosé 2015 est issu d’un assemblage de mourvèdre (45%), grenache, cinsault, syrah et carignan.

Il offre un bouquet sur les agrumes, la pêche de vigne et la fraise, le tout posé sur une belle structure qui se prolonge sur une finale iodée.

Château Salettes rouge 2013

Un assemblage de 85% de mourvèdre, 10% de grenache, 5% de cinsault.

Le vin est marqué par une très grande fraîcheur sur un bouquet de fruits noirs, d’herbes de garrigue et d’épices. Très buvable grâce à une extraction maîtrisée du mourvèdre.

Enfin, nous avons goûté la sélection parcellaire Cayenne sur deux millésimes 2012 et 2013. 2012 s’est révélé un peu sauvage, sur des notes de tapenade d’olives noires, et de légers arômes animaux.

2013 est rond, profond sur des belles notes empyreumatiques et épicées. Le tout couronné d’une très belle longueur. Il ne vous reste plus qu’à goûter ou à vous rendre au Domaine lors de vos pérégrinations estivales.

Publicités