La Maison Lallier révèle la cuvée R et d’autres trésors

J’ai eu la chance de retrouver dernièrement les propriétaires de la Maison Lallier autour d’un repas pour (re)découvrir la cuvée R.

maison-lallier

La cuvée R est le fruit d’une réflexion et d’un engagement autour du concept de Brut Sans Année.

Cette cuvée est réalisée avec au moins 80% de vins du millésime. L’assemblage de cette cuvée est le suivant : environ 40% de chardonnay et 60% de pinot noir. La fermentation malolactique est réalisée sur les chardonnay mais pas sur les pinot noirs, afin de conserver le maximum d’arômes de fruits.

Ce qui caractérise cette cuvée, c’est la structure et la délicatesse du vin.

J’ai pu déguster trois cuvées successives, réalisées en 2010, 2011 et 2012.

La R.010 brut présente un bouquet sur des notes florales, des arômes de beurre noisette, des notes toastées. En bouche, on observe une belle concentration. La finale est très élégante sur les notes de beurre noisette.

La R.011 brut se distingue par sa vinosité, son fruit intense (pomme-rhubarbe) et sa délicate amertume.

La R.012 brut affirme un nez de beurre de baratte et de fruits blancs mûrs ainsi que des arômes de pain toasté. En bouche, le vin présente une belle ampleur et une tension intéressante. La finale est sublime sur des notes citronnées.

La R.012 brut nature présente une salinité plus affirmée que la R.012 brut et une grande pureté.

Au-delà de la cuvée R, j’ai aussi dégusté pour la première fois, la cuvée « Ouvrage », Grand Cru Extra-brut élevée sous liège.

Une magnifique cuvée complexe et ronde qui présente de beaux arômes de torréfaction, de fruits blancs compotés et un caractère un tantinet oxydatif que j’apprécie beaucoup. La bouche est onctueuse et la finale sur les fruits secs est sublime et très longue.
Blanc de Blancs Brut Grand Cru
Dégustée en magnum, belle cuvée bien structurée dominée par des arômes floraux, citronnés et beurrés. Cette cuvée a su se marier à table avec un plat à base de maquereaux, ce qui prouve sa puissance et sa structure.

maquereau-lallier-blanc-de-blancs

Millésime 2003
Cette cuvée se distingue par sa concentration, ses arômes de fruits secs torréfiés, de fruits blancs mûrs et de coing.

Millésime 2002
Cette cuvée présente une fraîcheur déconcertante et un caractère crayeux à souhait.

Grand Rosé brut Grand Cru
Rosé racé, à la fois puissant et complexe. Il allie des notes florales à une belle minéralité et des arômes de petits fruits rouges comme la groseille. En bouche, le vin est crémeux et structuré. Belle découverte.

 

Publicités