Les Baux-de-Provence, à la découverte d’une appellation au naturel !

Les Baux-de-Provence… Un héritage culturel millénaire, un paysage idyllique, des vignes dans un écrin minéral serti d’oliviers et de garrigue… Un cadre merveilleux où vigneronnes et vignerons veillent à la destinée de 12 domaines qui représentent au total une surface encépagée de 241 hectares.

Ces vignerons, tous unis par une conscience environnementale affirmée se sont engagés collectivement dans une démarche de défense et de gestion de ce capital environnemental. Ainsi, 100% de l’appellation est conduite en agriculture raisonnée, biologique ou biodynamique.

Les vins de l’AOP Baux-de-Provence, qui se déclinent en trois couleurs, sont produits sur huit communes :

  • Les Baux-de-Provence
  • Saint-Rémy-de-Provence
  • Mouriès
  • Saint-Etienne-du-Grès
  • Fontvieille
  • Eygalières
  • Maussane-les-Alpilles
  • Le Paradou

 

Voici mes notes de dégustation des cuvées dégustées le 26 avril à l’occasion d’une rencontre avec les vignerons :

Rosés :

  • Château d’Estoublon 2016

Rosé racé au nez sur les épices et la pêche de vigne. Belle matière en bouche et tension rafraichissante.

  • Château Romanin 2016

Nez très plaisant sur le pamplemousse, la pêche blanche et la minéralité. En bouche, le vin est pur et minéral. Jolie finale fraîche sur les arômes de noyaux.

  • Château Dalmeran 2016

Nez sur la pêche jaune et le pamplemousse. En bouche, une bonne longueur, de la légèreté et une légère amertume en finale.

  • L’Affectif 2016

Le nez s’ouvre sur des notes de fleurs et pêche blanche. En bouche, bel équilibre entre rondeur et fraîcheur et jolie finale amère, fraiche et iodée.

  • Rosé du Mas, Mas de la Dame 2016

Nez sur la pêche de vigne et l’orange à jus. En bouche, une belle amertume et une remarquable tension. En fin de bouche, on distingue des notes d’épices et de garrigue.

  • Passe-Rose, Mas Sainte Berthe 2016

Cuvée qui présente une belle expression minérale. Le vin, puissant et chaleureux est dominé par les fruits blancs mûrs. En bouche, on retrouve la gourmandise et la minéralité, tout en rondeur et non sans fraîcheur.

Rouge :

  • Coin caché, Mas de la Dame 2014

Une cuvée qui présente de la finesse et de la fraîcheur. Joli nez sur les noyaux de cerises et la mûre, ainsi que des notes épicée. En bouche, jolie structure tannique et bonne acidité. La finale est fraiche.

  • Clés du Paradis, Mas de Gourgonnier 2014

Nez puissant sur des notes de poivre noir, de cannelle, de framboise confite, de fruits noirs, de réglisse et de bois. En bouche, les tannins sont bien intégrés et les notes d’épices se développent sur la muscade. Je conseille un carafage qui en peu de temps fera disparaître les signes de réduction.

  • Domaine des Terres blanches 2014

Nez sur la propolis, la muscade, la violette, la pivoine et les cerises noires. Le vin est ample, il présente une belle matière, une élégante tension et une structure tannique intéressante. La finale est sur la cerise et les épices, non sans fraicheur.

  • Pierres Cassées, Domaine de La Vallongue 2013

Une cuvée sous le signe de la fraicheur. Le nez est sur le cassis, la mûre et le poivre noir, le tout allié à des notes boisées. En bouche, le vin présente une belle matière et une grande fraîcheur.

  • Louis David, Mas Sainte Berthe 2012

Le nez est composé de notes de noyaux de cerises, de fruits noirs mûrs, de réglisse et de vanille. En bouche, le vin présente de l’ampleur et des flaveurs de toffee et de bois. Les tannins sont soyeux et le vin est frais.

  • Solstice, Domaine de Lauzières 2012

Nez sur les notes de caramel, d’épices et de cassis. En bouche le vin est souple est frais.

  • L’Affectif 2011

Nez sur le pruneau, la réglisse et le chocolat. En bouche, le vin est équilibré. Il développe des flaveurs de figue violette.

  • Château d’Estoublon 2011

Un vin juteux, frais et épicé sur des notes de fruits rouges et noirs. En bouche, belle souplesse et des flaveurs de réglisse.

  • Château Dalmeran 2010

Des notes de romarin, d’épices, de propolis et de chocolat composent le nez. En bouche, le vin est juteux, généreux, corsé et tannique.

  • Château Romanin 2009
    Le vin a entamé son évolution mais présente encore un beau potentiel de garde. Il présente encore une belle structure tannique et des notes de fruits noirs affirmées.

Blancs :

  • Château Romanin 2016

Un vin équilibré et fin. Le nez est sur la minéralité, le poivre blanc et la fleur de sureau. En bouche, le vin est ample et frais.

  • Château Dalmeran 2016

Le vin est floral et exotique (notes de papaye). En bouche, les arômes exotiques s’épanouissent sur une belle fraîcheur.

  • Domaine des Terres blanches 2016

Nez sur le citron jaune et la fleur de sureau. En bouche, le vin est rond et vif.

  • Domaine Guilbert 2016

Nez sur les notes de citron vert, de noyaux de pêches, d’eucalyptol, de pomme verte, dans un style frais et léger.

  • Cuvée Tradition Blanc, Mas de Gourgonnier 2016.

Un style boisé, vanillé et floral (notes d’aubépine).

  • Blanc de Blancs, Mas Sainte Berthe 2016

Un vin à la fois gourmand et précis. Le nez est sur les notes minérales, sur la pêche blanche, la fleur blanche. La bouche est à la fois fraiche et ample. Belle finale sur les agrumes.

  • Château d’Estoublon 2014

Nez sur les fleurs blanches, la pêche blanche, la vanille, les amandes torréfiées et le pain toasté. En bouche, le vin est rond et frais.

  • Sine nomine, Domaine de Lauzières 2014
    Nez sur la minéralité, les notes de coing et de tilleul. En bouche, le vin est frais et vif sur des flaveurs citronnées. La finale est fraiche et minérale.
Publicités