Château Grand Ormeau, Lalande de Pomerol, la finesse comme marque de fabrique !

Le Château Grand Ormeau est un Lalande de Pomerol qui m’a marqué par sa fraîcheur, la finesse de ses tanins et sa digestibilité.

Grand Ormeau
J’ai rencontré Françoise Beton, une vigneronne qui après une belle carrière au sommet d’Orangina, entreprise fondée par son père Jean-Claude Beton, a repris la destinée du Domaine familial Bordelais acheté en 1988 par cet homme d’affaires marseillais qui n’a jamais perdu son amour pour la terre.
Françoise, forte de l’excellence de ses cuvées, millésime après millésime, a réussi à les placer sur les cartes d’établissements emblématiques comme les Deux Magots, Le Fouquet’s, le Violon d’Ingres, Thoumieux, Le Royal Monceau et le Raphaël, tout comme à la cave de l’Elysée. Elle nous a confié l’anecdote que son père a longtemps hésité à encaissé le chèque reçu de l’Elysée !

FRANCOISE BETON CHATEAU

Revenons au Château Grand Ormeau et aux vins…

Le Château Grand Ormeau se situe sur la partie haute de la belle appellation Lalande-de-Pomerol, que je vous invite à visiter car c’est un des plus beaux vignobles du Bordelais, valloné et sillonné de jolies petites routes sur lesquelles il est agréable de s’égarer.

Les sols sont comparables à ceux de Pomerol avec une belle coupe de graves à dominante de silex qui reposent sur un sous-sol argileux qui apportent de l’ampleur aux vins du Domaine.

Un travail très précis est réalisé au Domaine, à la vigne comme au Chais, sous la direction de M. Féménia qui a accompagné l’histoire de Grand Ormeau depuis que la famille Beton préside à la destinée du Domaine, en collaboration avec Michel Rolland.

J’ai dégusté deux des trois cuvées du Domaine.
Le Château Grand Ormeau 2011
65% merlot, 25% cabernet franc, 10% cabernet sauvignon.
Une belle réussite sur ce millésime contrasté. Le vin se distingue par sa fraîcheur et sa salinité. Il m’a été servi avec des gambas et le mariage était extrêmement bien réussi… A refaire…

Château Grand Ormeau 2011

gambas bistrot du sommelier

Le millésime 2014, qui ne sera vendu que dans quelques années (Françoise ne travaille pas avec le négoce et vend des vins « prêts à boire »), nous a été présenté, il est très prometteur à ce stade, encore assez canaille sur des notes de fruits rouges frais et d’épices.

Château Grand Ormeau 2014
La cuvée Madeleine 2010
80% merlot et 20% cabernet franc, sur des vignes âgées de plus de 30 ans. 50% de fûts neufs sur cette cuvée.
Un nez très puissant qui présente des notes empyreumatiques encore assez marquées. Mais toujours de la légèreté et des tanins soyeux en bouches, l’élevage sur 50% de bois neuf est parfaitement intégré !

Château Grand Ormeau 2010 Cuvée Madeleine
Très bel accord sur de l’agneau…

Un Domaine à suivre… A retenir, la finesse et l’élégance de ces vins, ainsi que leur très bon rapport qualité/prix. Le Château du Grand Ormeau est vendu environ 25€ la bouteille (à titre indicatif)

Publicités