La cave de Turckheim, « une grande entreprise familiale » tournée vers l’avenir

A l’occasion de l’inauguration d’une nouvelle unité de production de vins tranquilles à la Cave de Turckheim, fondée en 1955, j’ai plongé dans l’univers de la coopération alsacienne et des traditions de la région !

Avec le veilleur de nuit de Turckheim

J’ai été bluffé par l’esprit de corps que l’on ressent lorsque l’on parle aux coopérateurs qui prétendent faire partie d’« une grande entreprise familiale ». C’est une force, « avec la multiplicité des terroirs, d’arriver à avancer dans la même direction. »

Cette direction, c’est celle de la modernité et de la qualité. La nouvelle unité est imposante, un investissement de 15 millions d’euros. Une unité de stockage et de conditionnement du futur. Nous avons tous été impressionnés par le côté clinique du lieu, une propreté qui est chère aux dirigeants de la cave qui soulignent la « rigueur alsacienne ». Les dimensions sont étourdissantes ! 1200m² de stockage de produits finis, 600m² consacrés au stockage des bouteilles vides et 1200m² affectés au conditionnement incluant une chaîne d’embouteillage avec une capacité de 10 000 bouteilles par heure.

Chaîne de conditionnement

Ce qui est remarquable, c’est la capacité de la Cave de Turckheim à produire à la fois des vins techniques sur de gros volumes et de grands vins sur des sélections parcellaires, avec des cuvées issues de cinq grands crus comme le Hengst ou le Brand… Les jeunes vignerons interviewés sont amoureux de ces terroirs, qu’ils souhaitent protéger avec une approche durable de la culture, tout comme le Directeur Technique, Michel Lihrmann qui prétend connaître une grande partie des parcelles en coteaux sur le bout des doigts !

La beauté des paysages est saisissante…

Grand cru Brand

Au-delà de la qualité des raisins, la Cave est équipée d’un système de vinification gravitaire qui permet de prendre le plus grand soin de ces divines baies de raisins car, comme le stipule Michel, « Il est absurde de demander aux vignerons une belle matière si on doit l’abîmer après. »

Voici quelques superbes découvertes de cuvées produites par la Cave de Turckheim :

Crémant 60 ans Cave de Turckheim

Superbe crémant vieilli 36 mois sur lattes, à la fois vineux, vif et généreux… sur des notes minérales et fruitées… dans un bel écrin de fête.

Des cuvées issues du Brand…

Je suis tombé en extase devant le panorama du grand cru Brand et son sole de roche granitique dégradée… voici quelques superbes bouteilles dégustées provenant de ce terroir :

Riesling Grand cru Brand 2008 Cave de Turckheim

Grande émotion sur ce riesling qui présente un côté fumé et hydrocarbure au sens noble du terme, belle extraction du potentiel de ce grand terroir granitique. Des arômes de chèvrefeuille et d’abricots secs.

Gewurztraminer Grand cru Brand 1976

Un très grand vin sur la minéralité, des arômes de morille cuite, de beurre noisette, d’ananas confit et de poivre blanc.

Brand 1976

Côté rouge…

Pinot Noir Rouge « T » Cave de Turckheim 2009
Rond, chaleureux fumé et légèrement épicé. Un pinot noir qui nous prouve que l’Alsace est une région très ensoleillée…

 

De belles cuvées à découvrir sur le site de la Cave de la Turckheim.

Pour rappel, la cave de Turckheim est liée depuis 2006 à la Cave du Roi Dagobert, spécialiste des vins effervescents et localisée à Traenheim. Les deux coopératives regroupent 450 viticulteurs et produisent environ 10 millions de bouteilles par an.

Publicités