Le Château Sainte Roseline tire son épingle du jeu sur un millésime 2016 contrasté en Provence

Le millésime 2016 a donné du fil à retordre aux équipes techniques des vignobles du Sud-Est de la France, c’est le moins que l’on puisse dire.
Si le millésime s’est annoncé précoce au début de la saison végétative, avec 15 jours d’avance au débourrement, le stress hydrique exceptionnel qu’a connu le vignoble lors de la grande sécheresse estivale a compliqué la donne et a ralenti la croissance de la vigne.

Le travail soigné à la vigne ainsi que la patience des équipes du Château Sainte Roseline ont permis de sortir un très joli millésime, avec une vendange qui s’est déroulée du 18 août au 4 octobre 2016 pour attendre la maturité optimale de chaque cépage et de chaque parcelle.

La gourmandise et la fraîcheur sont au rendez-vous de chacune des cuvées présentées.

Voici quelques notes de dégustation que j’aimerais partager :

La Chapelle de Sainte Roseline rosé 2016, Côtes de Provence, Cru Classé
Très belle cuvée d’une remarquable concentration au nez d’agrumes frais (pamplemousse), de fruits exotiques. En bouche, le vin présente un très bel équilibre avec de belles notes épicées qui se développent. Bonne longueur sur une finale dominée par les arômes de pamplemousse rose.

Château Sainte Roseline rosé 2016, Côtes de Provence, Cru Classé
Cuvée d’une grande finesse dominée par la minéralité, légèrement poivrée aux notes florales et de pêches blanches. Bel équilibre. La finale est dominée par les notes de fruits blancs et d’épices légères.

Lampe de Méduse rosé 2016, Côtes de Provence, Cru Classé
Cuvée fine et ronde. La minéralité est très présente au nez, associée à des arômes de fraises écrasées et d’agrumes frais. En bouche, le vin présente une texture ronde et une grande fraîcheur. Belle finale sur les agrumes.

Le cloître rosé 2016, Côtes de Provence, Cru Classé
Une cuvée au fruité très intense. Un vin à la fois puissant et charmeur. Le bouquet est composé de notes de fruits de la passion, de mangue rôtie, de pêches et d’épices. En bouche, le vin présente une belle rondeur, non sans fraîcheur. Belle finale gourmande sur les notes de fruits exotiques.

Roseline Prestige rosé 2016, Côtes de Provence (nouvelle cuvée de négoce)
Un bouquet riche, dominé par les fruits rouges, la pêche blanche, les notes florales et légèrement épicées. En bouche, de l’attaque à la finale, l’expérience est gourmande.

La Chapelle de Sainte Roseline blanc 2014, Côtes de Provence, Cru Classé
Mon COUP DE CŒUR !
Une cuvée à la fois minérale et boisée. Très joli nez sur des notes d’élevage et d’agrumes juteux. En bouche, le vin présente un bel équilibre avec une jolie tension et une légère amertume sur laquelle se développent des notes épicées et de truffe blanche d’Alba. La finale sur des notes florales est longue.

Château Sainte Roseline blanc 2016, Côtes de Provence, Cru Classé
Un nez qui combine des arômes minéraux, à des notes de pamplemousse jaune. En bouche, le vin conjugue à la fois la finesse et la fraîcheur avec de belles flaveurs de fruits blancs et d’épices. La finale est fraîche et épicée.

Il ne vous reste plus qu’à vous presser chez votre caviste ou bien sur les grandes tables de France et de Navarre pour découvrir le nouveau millésime de Sainte Roseline !

Publicités