Vins de Porto et du Douro… la promesse d’un bel avenir

De retour du Portugal, où j’ai eu la chance de participer au Portwineday 2015, une rencontre internationale autour de la filière des vins de Porto et des vins du Douro, je tenais à partager mes impressions à chaud. Le thème de cette rencontre était le futur des vins de Porto et du Douro.

Tout d’abord, le dynamisme de la filière est grisant avec les marques mastodontes que le public français connaît qui ne cessent d’innover et de petites quintas qui font un travail pointu et très artisanal. De vrais challenges affectent cette chaîne de valeur comme le fait de réussir à séduire une clientèle jeune pour les vins de Porto, de continuer un mouvement de montée en gamme et de faire en sorte que les vins du Douro se fassent une place de premier choix sur les marchés portugais et internationaux.

Ce qui frappe de prime abord au sujet des vins du Douro est leur formidable rapport qualité-prix. Je suis principalement séduit par les blancs qui à mes yeux présentent souvent un équilibre rare entre tension et rondeur, ce qui en fait des vins plaisants et particulièrement digestes. L’immersion dans les vignobles de cette envoûtante vallée fait prendre pleinement conscience de l’exclusivité de ces produits, issus du travail d’une terre rocailleuse, pentue et peu fertile.

vignoble du Douro Foodwineandstyle

Concernant les vins de Porto, il me semble essentiel, notamment sur le marché français, de lancer un travail de pédagogie auprès de la clientèle pour initier les consommateurs à la dégustation de vins premiums comme les vintages dans un style concentré et fruité et les colheita dans un style oxydatif. De plus, les ambassadeurs que sont les sommeliers doivent aussi être formés à la diversité des vins de Porto afin d’en assurer une meilleure prescription. Du dry white au Colheita, il y a en effet une palette de styles de vins qu’il n’est pas facile à cerner pour la plupart des consommateurs amateurs…

La mixologie offre aussi un moyen d’amener de nouveaux consommateurs au Porto. Porto Cruz nous a par exemple proposé deux cocktails très simples. Porto blanc / tonic / tranche de gingembre / branche de romarin dans un style léger et désaltérant ainsi qu’un cocktail plus épicé à base de porto rosé, de piment de Cayenne et de feuille de menthe.

cocktail porto rosé

Pour finir, s’il y a bien un trait d’union entre les vins de Porto et les vins du Douro, c’est naturellement le cadre extraordinaire de cette vallée et ses terrasses sculptées par la main de l’homme. Les paysages du Douro sont un atout sur lequel les maisons de Porto vont à coup sûr capitaliser pour développer leur image et leurs ventes en immergeant les visiteurs dans cet univers riche et passionnant.

Durant les prochaines semaines, je vous ferai partager mes expériences de visites et de dégustations et espère susciter chez vous l’envie de vous évader quelques jours dans le Douro et à Porto où la plupart des vins de Porto sont élevés à Vila Nova do Gaia…

Publicités