Le Commandeur de Jarras, un vin de sable remarquable !

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance de découvrir les vins issus des sables de Camargue de la famille Vranken, dans le cadre du nouvellement étoilé Restaurant Lucas CARTON à la Madeleine à Paris, qui appartient à cette illustre famille qui porte haut les valeurs de l’art de vivre à la française.

Au global, les cuvées de vin rosé Commandeur de Jarras dégustées en verticale m’ont convaincu, notamment par leur étonnant potentiel de garde.

Commandeur de Jarras

L’histoire du Domaine est riche et passionnante. La vigne y est plantée depuis le XIIème siècle, où ces terres étaient alors un des quartiers généraux du Roi Saint-Louis et de ses chevaliers, en route vers les croisades.

Les sables du Domaine Royal de Jarras lui ont épargné la plus grosse catastrophe subie par le vignoble européen, la crise du phylloxéra. 

La cuvée Commandeur de Jarras est donc encore aujourd’hui produite à partir de grenaches gris non greffés (francs de pied)… comme avant.

Revenons sur la dégustation…

Le millésime 2015, goûté en avant-première est très prometteur. Il est d’ores et déjà rond, sur des arômes de fraise des bois et de bonbon anglais.

Le millésime 2013 développe une très belle minéralité au nez, qui laisse place à des notes fruitées et florales à l’aération. En bouche, c’est l’ampleur et les notes de pêches blanches qui nous bluffent.

Le millésime 2012 dévoile un vin rosé poudré qui développe des notes empyreumatiques. On retrouve la texture ronde de 2013 mais avec un caractère plus racé. La fraîcheur et la salinité dominent la fin de bouche.

Le millésime 2009 est étonnant. Il conserve une belle teinte de vin rosé/orangé et développe un nez pétrolé qui nous rappelle certains rieslings. Les notes de sous-bois et de torréfaction sont aussi bien présentes. Un superbe accord sur de la truffe…

Mont d'or

En bref… Je vous invite à découvrir ces vins rosés, à y prendre du plaisir en les dégustant maintenant mais aussi à en oublier quelques bouteilles pour les retrouver autour d’un festin dans quelques années !

Publicités